Peut-on demander un prêt personnel en Suisse quand on est français ?

Prêts en suisse

La Suisse est un pays qui attire de plus en plus d’investisseurs et de clients internationaux, dont une multitude de français. Actrices financières majeures sur l’échelle mondiale, les banques suisses spécialisées dans l’attribution de prêts pour les français proposent à leurs clients diverses solutions d’investissement. Car oui, demander un prêt personnel en Suisse quand on est français est possible, si l’on répond à certaines conditions.

Le prêt personnel en ligne

Il arrive parfois d’avoir besoin d’un secours financier rapide ; le prêt personnel est une bonne solution dans certains cas. Dans un premier temps, l’emprunteur se dirige généralement vers sa banque française. S’il n’est pas satisfait du taux ou des conditions proposés, il s’oriente bien souvent vers un comparateur de crédits en ligne.

En effet, il est courant d’être perdu face aux offres de prêts personnels, nombreuses et variées. Pour s’y retrouver, les comparateurs en lignes peuvent être d’une aide précieuse. Par exemple, Moneybaker.fr propose différentes solutions de prêts personnels. Ainsi, le demandeur à la possibilité de comparer plusieurs centaines d’offres, de conditions, de taux, avant de souscrire à quoi que ce soit.

Certaines personnes souhaitent parfois s’orienter vers un prêt personnel en Suisse. Quels prêts sont proposés ? Qui peut en bénéficier ?

Quels prêts en Suisse ?

Le crédit personnel en Suisse est similaire au crédit à la consommation en France. Il permet de financer ses projets courants, sans avoir à fournir de justificatifs concernant son projet. Par exemple, un voyage, un déménagement, le financement de frais de santé ou encore une création d’entreprise.

Les banques suisses proposent également des prêts immobiliers, ou encore des rachats de crédits. Cependant, pour bénéficier de l’un de ces trois prêts, il est primordial de répondre à certaines conditions.

Les critères pour demander un prêt personnel en Suisse

Obtenir un prêt personnel en Suisse est une opération financière soumise à certaines conditions d’éligibilité. Pour commencer, l’emprunteur doit obligatoirement être frontalier de la Suisse, c’est-à-dire être domicilié dans l’un des départements suivants : le Doubs, l’Ain, le Haut-Rhin, la Drôme, la Haute-Savoie, ou bien le Territoire de Belfort.

Le demandeur doit également disposer d’un contrat de travail suisse, de 12 mois pour ceux qui travaillent à Genève, ou de 36 mois pour les personnes travaillant ailleurs en Suisse.

Pour finir, l’emprunteur doit pouvoir prouver qu’il possède une stabilité professionnelle et budgétaire irréprochable, fiches de paie et justificatifs bancaires à l’appui.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*