Bon plan : où se garer pas cher à l’aéroport de Genève ?

Se garer à l'aéroport de Genève

L’aéroport de Genève est coincé entre la France et la ville de Genève. Résultat, l’aéroport dispose d’un secteur français et d’un secteur suisse et se garer dans le parking français ou suisse n’est pas la même chose. Petit tour d’horizon des parkings et des tarifs pour vous aider à vous garer pas cher.

Les différents parkings de l’aéroport de Genève

Comme beaucoup d’aéroports dans le monde, celui de Genève a choisi de multiplier les différentes offres de parking qu’il présente pour éviter la saturation de la capacité d’accueil de ses parkings à longue durée. Se garer dans un parking longue durée est évidemment le plus cher, mais vous bénéficiez également une réduction plus vous y passez de temps.

À l’inverse, vous disposez de parkings courte durée dans lesquels vous ne devez pas rester plus de quelques minutes. Idéal pour simplement déposer ou venir chercher un ami. Le parking P2, par exemple, est un parking à courte durée réservé aux personnes qui arrivent. Autrement, pour les départs, c’est-à-dire quand vous déposez un ami, vous avec le parking P3, « Kiss & Fly ».

Juste à côté du parking P2 (courte durée et réservé aux arrivées), vous avez également un parking réservé au 2 roues. Il est, évidemment, plus petit qu’un parking traditionnel pour les voitures, mais il présente l’immense avantage d’être couvert et gratuit. Si vous n’avez pas, ou peu, de bagages, vous pouvez vous rendre à l’aéroport à moto et ne pas payer de parking.

Les prix des différents parkings

Les parkings courte durée sont ouverts 24h/24 et les dix premières minutes sont gratuites. Si vous dépassez ces dix premières minutes, il vous en coûtera 2CHF jusqu’à trente minutes et 3CHF supplémentaires jusqu’à une heure. Au-delà d’une heure, le tarif appliqué sera celui d’un parking longue durée.

Les tarifs des parkings longue durée varient selon la zone où vous vous garez. La zone Valet Parking est la plus chère parce qu’elle offre plus de service. Ensuite, la zone ResaPark est également plus chère que le parking classique. Pour le parking classique, il vous en coûtera 32CHF pour une journée, 120CHF pour quatre jours, 170CHF pour une semaine et 310CHF pour deux semaines.

Pour le parking ResaPark, comptez 52CHF pour un jour, 130CHF pour quatre jours, 190CHF pour une semaine et 330 CHF pour deux semaines. Quant à Valet Parking, il coûte 58CHF pour un jour, 145CHF pour quatre jours, 212CHF pour une semaine et 367CHF pour deux semaines. Tous ces tarifs sont valables pour les parkings du secteur suisse et sont les plus proches des terminaux de départ et d’arrivée.

Bon plan, les parkings les moins chers

Certains parkings de l’aéroport de Genève coûte moins cher, notamment parce qu’ils sont plus éloignés des terminaux de départ et d’arrivée, mais aussi parce qu’ils ne sont pas toujours intégralement couverts. Le parking P26 se situe sous Geneva Arena, il est couvert et c’est l’un des moins chers : 29CHF pour un jour et 178CHF pour une semaine.

Les parkings P31 et P32 ont l’immense avantage d’être gratuits les quarante premières minutes. Ils se trouvent à environ 15 minutes de marche de l’aéroport et sont en partie couverts. Si vous y restez quatre heures, il vous en coûtera 8CHF, puis 32CHF pour une journée et 170CHF pour une semaine. Des tarifs très avantageux.

Enfin, le parking le moins cher de tous et disponible dans le secteur suisse sera le parking P51. En partie couvert, il se trouve à 500m de l’aéroport et dispose de 1800 places de stationnement. Ses tarifs sont très intéressants et vous pourrez y rester une journée pour 29CHF, quatre jours pour 68CHF, une semaine pour 101CHF et deux semaines pour 178CHF.

Suisse ou français, de quel côté vaut-il mieux arriver ?

L’aéroport de Genève est si proche de la frontière qui sépare la Suisse de la France, qu’il a fallu procéder à un échange de territoires entre les deux pays dans les années cinquante pour agrandir la piste d’atterrissage. Résultat, l’aéroport est séparé en deux secteurs différents, l’un français et l’autre suisse.

Le parking du secteur français ne dispose pas des meilleurs tarifs, ni même des meilleures conditions pour se garer. Il est couvert, certes, mais ne dispose que de 214 places et une semaine de stationnement vous coûtera 170CHF (2CHF pour 1 heure, 13CHF pour 4 heures et 32CHF pour une journée). De plus, vous serez obligé de passer la douane suisse avant de retourner à votre voiture en France lors de votre retour d’un vol international.

Cependant, pesez bien le pour et le contre avant de décider de prendre votre voiture pour passer la frontière helvétique et vous garer dans le secteur. Effectivement, en Suisse, l’accès à l’autoroute est réglementé : il vous en coûtera 40€ pour acheter la vignette valable un an et qui vous autorise à circuler dans le pays. Il faut donc être sûr d’économiser suffisamment sur le parking en passant en Suisse pour compenser le prix de la vignette.

Quelques bons plans de l’aéroport de Genève

L’aéroport de Genève propose, en plus d’une multitude de parkings aux tarifs variables et majoritairement abordables, un certain nombre de services qui peuvent vous faciliter la vie avant votre vol.

Parmi ces services, il y a évidemment une application qui vous permet de vous tenir au courant de l’actualité des vols pour lesquels vous prévoyez d’embarquer où ceux dont vous attendez l’atterrissage pour récupérer un ami.

Cependant, pour rester dans le thème des parkings, l’aéroport de Genève a également mis en place un simulateur qui vous permet de déterminer précisément combien il faudra dépenser pour se garer pendant vos vacances. Enfin, un autre service vous permet de voir en temps réel le nombre de places disponibles dans chaque parking de l’aéroport.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*