Quelles taxes lorsqu’on joue à la loterie en Suisse ?

Un gain à la loterie est soumis à l'impôt sur le capital

Vous souvenez-vous, lorsqu’en décembre dernier, la cagnotte de la loterie romande avait atteint un record de 70 millions de francs suisses après 48 tirages sans gagnants ? Ce sont alors trois personnes qui s’étaient partagé le jackpot. 23,3 millions chacun, mais pas sans retenues. Qu’en est-il des taxes sur les jeux d’argents en Suisse ? Ne vaut-il pas mieux jouer dans les pays limitrophes ? Voici quelques réponses à ces questions.

Les vainqueurs suisses pénalisés par l’ISF

Il est bien beau de vouloir jouer à la loterie, le problème est que, une fois la somme gagnée, les gains devront être déclaré au fisc, qui ne se gène pas pour en récupérer une partie. En Suisse, la législation nationale délègue aux différents cantons le choix du montant de la taxe prélevée sur ces gains, ce qui peut mener à des différences notables selon la région dans laquelle on vit.

Ainsi, un vainqueur qui gagnerait 190 millions d’euros (soit 208 millions de francs suisses, le plus gros jackpot jamais connu à l’Euro-millions, en Août 2012), s’il avait vécu dans le canton de Genève, aurait été imposé de plus de 2 millions de francs suisses, alors que s’il avait vécu à Zchwyz, il n’aurait été acquitté que de 354 000 francs suisses d’impôt sur le capital.

Et en France ?

Malheureusement pour les frontaliers franco-suisses, la loi n’est pas beaucoup plus souple en France. Ainsi, pour une même somme gagnée à la loterie, un heureux gagnant français aurait vu son capital écorné de 3,28 millions d’euros par l’ISF, un impôt applicable dès un seuil de 1.3 millions d’euros de revenus.

Et dans les autres pays ?

Heureusement, les gagnants de ce tirage historique, Adrian et Gillian Bayford, vivaient alors aux Royaume-Uni où, comme tous les autres pays participant à l’Euro-millions, les gains de loterie ne sont pas soumis en tant que tel à l’impôt. Certes, le gouvernement britannique perçoit bien une taxe de 12%, mais elle est prélevée sur le prix d’achat du ticket, soit une somme ridicule comparée à la France et la Suisse.

Comment jouer à la loterie suisse ?

Si toutefois vous souhaiteriez tenter votre chance, et ce malgré les taxes applicables, rappelons que, pour participer à la loterie suisse, il vous suffit de vous rendre dans un lieu de vente de tickets de loterie, ou de jouer en ligne. L’avantage d’une participation en ligne est qu’elle offre de nombreuses possibilités supplémentaires. Ainsi, vous pouvez, avec l’option « Multiple », augmenter considérablement vos chances de gagner, cette option vous permettant de jouer jusqu’à 10 numéros – contre les 7 réglementaires – dont toutes les combinaisons possibles seront jouées sur 7, 28, 84 ou 210 grilles. Vous avez également la possibilité de jouer en groupe.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*