Pourquoi la Suisse devient un hub européen des produits à base de CBD ?

Produits à base de CBD

La Suisse est un pays européen pas comme les autres, y compris sur certains marchés de niche, comme celui du CBD. Cette substance issue du cannabis, de plus en plus prisée dans les secteurs de la beauté, du cosmétique ou même, de l’alimentaire, génère un engouement sans équivalent dans le monde. Et la Suisse se place parmi les pays à suivre en matière de législation et de commercialisation. Explications.  

La Suisse, eldorado européen du CBD

Le cannabis est une plante qui fait beaucoup parler d’elle, et pas toujours en bien, notamment en matière d’effets. Cependant, la plante regorge d’endocannabinoïdes, pas tous négatifs pour la santé. Le CBD, ou cannabidiol, est l’un d’entre eux. Cela vous permet de comprendre le paysage législatif en Europe : en gros, le cannabis n’est pas autorisé, mais des cannabinoïdes comme le CBD le sont.  

En Suisse, la législation sur les narcotiques est l’une des plus souples : contrairement à ses voisins européens qui imposent une limite de THC (le tétrahydrocannabidiol, la substance psychotrope du cannabis) de 0,2% dans les produits à base de CBD, la Suisse autorise jusqu’à 1%. Cela fait une énorme différence et permet de proposer plus de gammes de produits, mais aussi plus de concentrations et autres choix. D’ailleurs, pas besoin de licence obligatoire en Suisse pour cultiver du chanvre : la politique est plutôt ouverte et flexible, ce qui rend le marché du CBD très fructueux.  

Une gamme de produits CBD populaire

Beaucoup de pays européens limitent l’achat de produits à base de CBD à certaines catégories, ou bien certains types de produits. En Suisse, il est possible d’acheter votre huile de cannabis, votre e-liquide CBD pour votre cigarette ou encore, vos compléments alimentaires à base de CBD. La différence, c’est que le CBD est légal en Suisse, mais pas partout ailleurs : cela ne pose aucun problème supplémentaire pour vendre les produits à base de CBD aux quatre coins du pays.  

Sans parler du fait qu’avec sa législation plus souple, la Suisse propose d’autres types de produits ayant un taux de THC plus élevé : c’est donc devenu un hub européen pour les adeptes de vapotage récréatif ou de nouvelles sensations, en découvrant des produits originaux à consommer, fumer ou à tester.  

Opportunités de développement

Le marché du CBD en Suisse rapporte énormément d’argent, il ne fait donc aucun doute que cette tendance à la hausse va continuer dans les prochaines années. Cela pourrait peser jusqu’à 2 milliards de dollars, pour l’un des plus petits pays d’Europe : en comparaison, aux États-Unis, ce marché représentait près de 700 millions de dollars début 2019.  

Cela pourrait continuer avec des opportunités de développement certaines : en légalisant le CBD et le cannabis, la Suisse surproduit, et peut alors exporter chez ses voisins. À cela s’ajoute le fait que la Suisse soit l’un des pays les plus riches au monde et donc, un pays où il n’est pas difficile de mettre la main à la poche pour consommer un produit tendance. Entre cosmétique, beauté, alimentation et loisir, le marché suisse du CBD ne fait que commencer : affaire à suivre d’ici 2030 !  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*